Depuis le début de l’humanité, le feu a toujours été quelque chose de très important. Lorsque l’on a découvert le feu il y a quelques millions d’années, tout a changé drastiquement. Le feu a de multiples utilités. Tout d’abord il permet de se réchauffer, particulièrement l’hiver. Mais ce n’est pas tout, il permet aussi de faire chauffer un repas, de faire bouillir de l’eau pour la rendre potable, etc.
Dans cet article, nous allons donc voir comment nous pouvons faire du feu. Nous allons examiner plusieurs façons très simples, notamment avec un briquet, et d’autres plus compliquées, à n’utiliser que lorsqu’on n’a pas d’autre solution. La base du survivalisme c’est d’essayer d’être le plus efficace possible en consommant le moins d’énergie possible. C’est pourquoi l’utilisation d’un briquet nous semble la meilleure des solutions. En effet elle demande peu de force et un briquet est suffisamment simple pour pouvoir être utilisé même lorsque nos fonctions motrices sont réduites, par exemple en cas d’hypothermie.
Nous recommandons à tout survivaliste d’avoir dans son bug out bag un briquet qui lui permettra d’allumer un feu quelles que soient les conditions.
Pour commencer le feu, nous vous recommandons tout d’abord d’avoir de l’amadou ou quelque chose qui brûle très facilement et qui est très fin. Si vous ne trouvez rien à portée de main qui puisse faire l’affaire, vous pouvez toujours défaire votre bracelet paracorde, couper un bout de celui-ci, l’effilocher et vous en servir comme base pour démarrer le feu.
Autour de cette base, nous vous recommandons de mettre du bois coupé le plus finement possible.
Pour cela vous pouvez par exemple utiliser votre couteau de survie afin de couper des grandes lamelles dans un bois. Attention celui-ci doit être sec car s’il est mouillé ou humide, il sera très difficile de faire partir le feu.

allumer un feu
Ne soyez pas avare et mettez beaucoup de ces petites lamelles de bois car elles prendront assez rapidement et vous permettront de vite faire monter le feu.
Une fois que vous aurez obtenu de jolies flammes, vous pouvez alors mettre des bois plus épais. Ceux-ci dureront plus longtemps, mais mettront aussi plus de temps à s’allumer.
C’est donc pour cela que l’on utilise ce bois uniquement lorsqu’il y a déjà de jolies flammes.
Si vous ne disposez pas de briquet, il existe mille et une solutions pour faire du feu, mais toutes celles-ci seront plus lentes ou demanderont plus d’énergie qu’un simple briquet.
Elle ne doivent donc être utilisées que si vous n’avez pas d’autre choix.
La première solution que nous allons aborder est celle que l’on voit dans toutes les émissions liées au survivalisme ou au bushcraft. Il s’agit vous l’avez compris, du firesteel. En frottant votre grattoir contre la pierre, vous allez réaliser des étincelles. Plus vous êtes habitué à vous en servir, plus celles-ci viendront facilement et risquent d’être grosses.
Si par temps sec et avec peu de vent il est assez simple de faire démarrer un feu ainsi, en plein hiver sous la pluie et par temps de vent, vous risquez d’avoir beaucoup plus de mal.
N’hésitez pas à vous servir d’un poncho ou d’un tarp pour protéger le début de feu, cela peut vous faire gagner beaucoup de temps.
Si vous êtes suffisamment prévoyant pour démarrer votre feu lorsqu’il fait encore jour et que le soleil est suffisamment haut dans le ciel, vous pouvez très bien vous servir de celui-ci pour faire démarrer le feu. Le principe sera d’utiliser quelque chose qui focalisera les rayons du soleil sur un point.
Cela peut-être une loupe, mais aussi un verre de lunettes, ou encore une bouteille d’eau qui ,placée correctement vous permettra de concentrer les rayons du soleil.
Essayer de trouver une planche de bois la plus plate possible, et à l’aide d’une branche posée à la perpendiculaire, vous allez créer une zone d’échauffement. Pour cela, il faut faire pivoter le plus vite possible le bâton que vous avez placé à la verticale. À force qu’il y ait un échauffement entre les deux bois, vous provoquerez un début de feu. Attention cette solution est vraiment très longue et peu pratique à mettre en place.
Pour peu qu’il fasse froid ou humide, vous risquez d’y passer des heures…
Comme nous l’avons vu, il existe de nombreuses façons de faire un feu, mais comme pour beaucoup de choses, nous vous recommandons la plus simple d’entre elles, qui est l’utilisation d’un briquet.
Si vous êtes un peu prévoyant, vous pouvez tout aussi bien amener avec vous dans votre sac, des solutions maison qui faciliteront le départ du feu.
Il en existe énormément, mais la plus connue, ou tout du moins la plus efficace, reste d’utiliser les bourres récoltées dans le sèche-linge, de les mélanger à un peu de gel hydroalcoolique et de les conserver dans des petits sachets plastiques.
Même par grand froid et par zone humide, ces petites boules prendront feu immédiatement et généreront des flammes très conséquentes qui vous permettront de démarrer un feu sans grand problème.