La couverture de survie est un accessoire bien souvent oublié par les survivalistes et malheureusement c’est une grave erreur.
La couverture de survie que l’on connaît également sous le nom de couverture isothermique est une couverture isolante qui est souvent utilisée lorsqu’il s’agit d’une situation d’urgence, car celle-ci permet de diminuer la perte de chaleur ainsi que d’une possible hypothermie. Elle dispose par ailleurs du grand avantage d’être imperméable et de protéger contre le vent. C’est pour cela que de nombreux secouristes dans le monde utilisent ces couvertutes de survie.
Les dimensions habituelle d’une couverture de survie et de 2,20 mètres par 1,40 mètres.
Généralement celles-ci ne pèsent que 60 grammes.
La plupart des couvertures de survie dispose d’un côté argenté et d’un côté doré. C’est toujours le côté doré qu’il faut utiliser contre le corps car celui-ci permet d’absorber une grande partie de la chaleur dégagée par le corps.
Très souvent ces couvertures de survie sont à usage unique, néanmoins sur l’utilisation que l’on en fait, on peut parfois arriver à reutiliser celles-ci.
Les couvertures de survie peuvent aussi, et c’est assez paradoxal, être utilisées l’été. En effet celles-ci peuvent vous éviter une insolation si vous utilisez bien le côté argenté à l’extérieur car celui-ci reflétera le soleil.
Elles peuvent aussi être utilisées comme tarp de fortune ou pour doubler les parois d’une tente qui ne serait pas très hermétique.
Si vous êtes un peu ingénieux vous pouvez aussi vous en servir pour récolter de l’eau. Attention elle reste assez fragile, évitez donc de trop la tendre.
Mais ne rêvez pas, la couverture de survie n’est pas non plus une solution miracle. Par exemple contrairement à ce qu’on croit elle ne réchauffe pas. Elle limite simplement énormément la déperdition de chaleur et par conséquent permettra de se réchauffer plus rapidement. De la même façon si vous vous en servez comme tapis de sol, cela ne vous protégera pas du froid. Ça limitera simplement le refroidissement naturel que vous subiriez.
Comme nous avons pu le voir, la couverture de survie reste un accessoire très important et pas seulement pour les survivalistes. Nous vous conseillons toujours d’en avoir quelques-unes dans la voiture (idéalement 5) mais aussi à la maison, dans votre EDC, ainsi que dans votre bug out bag.
Le coût d’une couverture de survie est minime, alors ne vous en privez pas.