Le BOB (bug out bag) est plus connu en Français sous le nom de sac d’évacuation. Rien à voir donc avec le bob Ricard qui lui ne vous sera pas de grande utilité en situation de survie (si ce n’est pour se protéger du soleil).

Le BOB est un sac qui doit vous permettre de quitter votre domicile en précipitation et avec celui-ci d’être capable de tenir 3 jours et 3 nuits en extérieur, et de parcourir au moins 40 kilomètres.
Ceci est une définition un peu théorique et devra être adapté. En effet si vous savez que votre point de repli est situé à 60 kilomètres et vous prendra 5 jours de marche, alors votre bug out bag doit être dimensionné pour.

Le BOB est particulièrement adapté si vous savez que vous devrez quitter votre domicile à pied. Si vous devez quitter votre habitation mais que vous pouvez le faire en voiture, alors d’autres solutions plus adaptées existent (comme les grands bacs métalliques, qui vous permettront d’emporter plus de matériel).

Le BOB doit absolument être prêt avant que l’incident vous obligeant à quitter votre logement survienne. Ce n’est pas une fois que l’incident a eu lieu qu’il faut songer à préparer son BOB.

Etant donné que vous devez être en mesure de marcher avec votre BOB, il est fortement conseillé de prendre un sac qui ne soit pas trop gros, car plus un sac est lourd, plus il est compliqué et difficile de marcher avec.
Idéalement, c’est un sac de 45 litres qui sera choisi car c’est un bon compromis entre un sac trop petit qui ne permettrait pas d’emporter assez d’objets, et un sac trop gros qui ralentirait les déplacements.
Celui-ci doit également être très résistant car vous allez probablement beaucoup le charger, et peut-être ne pas pouvoir en prendre grand soin lors de votre périple.
Avoir de nombreuses poches, des rangements extérieurs, voire un système MOLLE pourrait être un gros plus, car cela permet de gagner du temps lorsque l’on veut accéder à un objet.

Comme nous l’avons indiqué, votre sac devra être porté jusqu’à votre destination, aussi son poids total est très important. Nous vous conseillons qu’il ne dépasse pas 15 kilos car si vous n’êtes pas entrainés à marcher avec un sac lourd, vous verrez que cela n’est pas simple.

Le contenu du BOB variera suivant chaque personne, le lieu où vous vous trouvez, le lieu où vous allez, les lieux où vous allez dormir, la période de l’année, etc. mais quelques basiques restent néanmoins indispensables :
– De l’eau (au moins 2 litres sauf si vous êtes absolument certain de trouver des points d’eau potable sur votre chemin), que vous aurez, dans l’idéal, répartie dans plusieurs contenants (gourde par exemple). Vous pouvez aussi prendre une paille filtrante, des pastilles de décontamination, ou toute autre chose vous permettant d’obtenir facilement de l’eau potable
– De la nourriture (pour 3 jours)
– Une trousse de premiers secours
– Une carte (au format papier) la plus précise possible qui couvrira à minima la zone entre votre logement et votre lieu de destination + une boussole
– Un couteau de survie
– Une pince multifonction
– Des allumes feux et un briquet
– Une popotte + un quart
– De quoi dormir dehors (par exemple, un duvet, un tarp, une petite bache pour le sol)
– De l’argent en liquide (quelques centaines d’euros si possible, répartis dans différentes poches du sac)
– Une copie de vos papiers d’identité + une clé usb avec tous vous documents importants
– Une lampe frontale
– Une serviette microfibre (l’hygiène est importante même pour une petite durée de 3 jours) + du savon d’Alep
– Une toute petite radio (utile pour se tenir informé)
– Des habits de rechange
– De la paracorde (idéalement un bracelet paracorde car il ne vous encombrera pas)

Bien sur vous pouvez rajouter mille et un objets, ceci n’est qu’une base, et il mérite largement d’être complété, mais cela vous donnera probablement une petite base pour le composer.