Comme le disait la chanson, que la montagne est belle. Mais ce que la chanson ne dit pas c’est que la montagne peut aussi être cruelle et dangereuse si l’on n’y prend pas garde.
Tous les ans on entend parler de personnes qui décèdent en montagne, que ce soit l’hiver où l’été.
Nous avons donc décidé d’aborder le thème de la survie en montagne.
Comme nous l’avons déjà répété à maintes reprises, dans la survie, les connaissances et les savoir-faire, sont au moins voire plus importants que le matériel. La survie en montagne ne fait pas exception à cette règle.
Si vous remarquez que vous êtes en train de vous perdre ou qu’il vous arrive un problème, la première attitude à adopter est de rester calme afin de prendre les bonnes décisions. Si vous pouvez encore vous déplacer sans risque (par exemple s’il fait encore jour) alors commencez par descendre dans la vallée. C’est toujours en descendant que l’on risque de trouver le plus facilement du monde qui pourra vous aider.
De la même façon c’est en descendant que l’on sentira que la température remonte. Ceci est particulièrement utile notamment si vous sentez que vous êtes en train de tomber en situation d’hypothermie. De la même façon vous trouverez plus facilement de l’eau en descendant car les rivières ou les ruisseaux se retrouvent dans les vallées.
La nature vous offrira probablement mille et un cadeaux que vous ne verrez peut-être pas. Des petites baies par-ci, quelques fruits par là. N’hésitez pas à les cueillir et les consommer, si vous savez que ce sont bien des aliments comestibles, afin d’avoir un niveau d’énergie optimal.
Dans l’hypothèse où vous n’êtes pas en mesure de vous déplacer, faites en sorte que les secours puissent vous voir le plus rapidement possible.
Essayez de regarder à proximité s’il y a une zone dégagée où un hélicoptère peut vous voir par exemple.
Une fois ces lieux trouvés, nous vous conseillons d’allumer un feu afin de signaler votre présence de la manière la plus efficace possible.
L’hiver en montagne il est souvent difficile de trouver du bois sec non humide aussi nous allons vous donner quelques astuces pour faire du feu le plus facilement possible.
Tout d’abord cherchez des arbres dont les branches sont mortes et essayez de leur enlever la couche extérieure à l’aide de votre couteau de survie. Ensuite coupez de fines lamelles de bois . Plus elles sont fines plus elles prendront rapidement.

COMMENT SE DEPLACER DANS UNE MONTAGNE AVEC DE LA NEIGE ET DANS LA VALLEE
Essayez de former un petit nid avec ces bouts de bois. Si par chance vous arrivez à trouver de l’amadou ou autre chose qui soit assez sec, mettez le au centre de votre nid.
Maintenant déroulez votre bracelet paracorde et coupez environ vingt centimètres de celui-ci.
Ensuite essayez de séparer tous les fils entre eux puis placez les au centre du nid. Vous verrez cela fera un excellent allume-feu.
Il ne vous reste alors plus qu’à utiliser votre briquet pour allumer le centre du feu puis au fur et à mesure que celui-ci commence à grandir rajouter du bois même si celui-ci est légèrement humide.
Attention le but de ce feu est de signaler votre présence, pas de déclencher un incendie qui ravagera toute la forêt. Pensez donc à bien délimiter votre feu pour que celui-ci ne s’étende pas.
Pendant la période où vous attendrez les secours, et celle-ci peut être plus ou moins longue suivant si vous avez pensé à prévenir des proches avant votre départ ou non, nous vous conseillons de rester statique, idéalement légèrement abrité afin de ne pas trop souffrir des conditions climatiques.
Si vous disposez d’une serviette microfibre nous vous conseillons de la plier en quatre et de la poser au sol. Elle fera un excellent rempart thermique et vous évitera de prendre froid.