Si au quotidien la vie en ville présente de nombreux avantages (forte concentration de commerces et donc de biens, nombreuses infrastructures, etc.), en cas de rupture de la normalité, celle-ci peut devenir une zone de dangers.
La forte concentration de personnes, jumelée au manque de ressources naturelles dans cette zone (à quelques rares exceptions, il n’y a dans les villes que peu d’endroits où la nourriture pousse naturellement), peut vite faire de la ville une zone explosive en cas d’incident prolongé.

TECHNIQUES DE SURVIE DANS UNE ZONE ABANDONNEE

Nous allons donc vous donner 10 + 1 conseils à adopter en cas de rupture de la normalité en ville !

1) Lors d’un incident comme une coupure d’électricité prolongée, vous devrez probablement trouver un moyen de vous chauffer, de vous éclairer, voire de vous réchauffer si cela arrive l’hiver.
Il est donc fortement conseillé de disposer d’un petit réchaud à gaz (et d’au moins une cartouche) ainsi que de bougies (idéalement cumulez les petites bougies et de grosses bougies longue durée).

2) Disposez d’une carte (la plus détaillée possible) de votre ville. En cas d’incident, vous aurez peut-être besoin de vous déplacer, or ces déplacements peuvent s’avérer dangereux suivant la situation, alors autant éviter de se tromper lors de son périple.
Il peut également être utile de compléter sa carte en indiquant au préalable les différents points importants (arbres à fruits, source naturelle d’eau, etc.).
Le jour J, cela peut vous aider…

Par ailleurs, pensez à toujours avoir sur vous de quoi vous défendre, par exemple un couteau de survie.

3) Disposez d’aliments à conservation longue, que vous aimez, et qui se préparent facilement. En ville, les réserves alimentaires dans les magasins sont souvent très faibles (pour des raisons de coût), ce qui fait qu’au moindre incident, les rayons deviennent vides.
Si vous n’avez pas anticipé, vous risquez de vite vous trouver dans une situation critique. Ainsi nous vous conseillons d’opter pour des aliments à longue conservation (des boites de conserve par exemple, mais pas que.).
Il est aussi important que les aliments choisis soient des aliments que vous appréciez car en cas de rupture de la normalité, le moral est très important, et manger de bonnes choses y contribue.
De la même façon, il sera peut-être compliqué de cuisiner, alors pensez aussi à avoir des aliments simples à préparer.

4) L’hygiène est malheureusement le parent pauvre des survivalistes ou plus généralement des personnes ayant à faire face à une situation de survie, et c’est une grosse erreur.
Aussi, dans la mesure du possible, il est fortement conseillé de toujours disposer de quelques savons d’avance (savons d’Alep ou de Marseille idéalement car ils sont assez polyvalents), mais aussi de produits aussi basiques que du papier wc ou des lingettes pour bébé.
Il est important de comprendre qu’une bonne hygiène va résoudre un nombre considérable de problèmes que vous pourriez avoir si vous ne faites pas attention à vous.

5) Adoptez une attitude dite du « grey man ». Cela signifie que si vous devez vous déplacer en ville pour une raison ou une autre (sachant que votre domicile reste dans la plupart des cas le meilleur lieu où résider), il faut adopter une attitude discrète.
Si vous vous déplacez dans une tenue qui attire l’oeil (par exemple un ensemble camo assez inhabituel en ville, de gros sacs, etc.), vous risquez de susciter l’envie de personnes peu scrupuleuses.
De la même façon, il est important de bien varier les endroits où vous allez vous rendre, et changer les itinéraires pour éviter de vous faire remarquer et suivre.

6) Prévoyez un plan de défense de votre domicile. En ville, la plupart des habitants vivent en appartement, ce qui permet de se protéger plus facilement que dans une maison. Bien souvent, le seul point d’accès pour une personne extérieure consiste à passer par la porte d’entrée.
A vous donc de vous adapter au niveau de menace extérieure et de renforcer si besoin votre entrée.
De la même façon, il peut être utile de disposer d’éléments de défense personnelle (comme des bombes lacrymogènes ou des batons téléscopiques) qui peuvent vous servir en cas de menace légère.
Pour des niveaux de menace plus élevée, une arme à feu reste une solution plus efficace (en respectant la loi du pays en vigueur bien entendu).

7) Disposez de moyens de communication avec vos proches ou des personnes du voisinage. Etre en situation de survie n’exclue pas d’avoir des liens sociaux, bien au contraire ! Disposer d’un moyen de communication avec d’autres personnes peut s’avérer très utile.
Cela peut permettre de demander de l’aide, d’obtenir des informations concernant des menaces en approche, etc.
La personne survivant seule face au monde entier est un mythe. Les différents évènements où il y a eu une forte rupture de la normalité prouvent que les personnes avec un fort lien social s’en sortent mieux.

8) Ayez à disposition un kit médical basique. Il serait dommage de pouvoir tenir tête à une horde de pilleurs mais de mourir d’une banale gastro-enterite, n’est-ce pas ? Alors ayez toujours à disposition un petit kit médical basique qui vous permettra de pouvoir soigner la plupart des maladies habituelles, et ainsi pouvoir être en état de répondre aux différents besoins que vous aurez.
A titre d’exemple, du paracétamol, des médicaments anti-diarrhéiques, etc. font partie du minimum vital à avoir.

9) Trouvez comment avoir de l’eau facilement. Aujourd’hui disposer d’eau en quantité infinie (ou presque) nous semble une évidence, ce qui fait que l’on néglige souvent ce point lorsque l’on pense à la préparation de son habitat.
Néanmoins, il faut savoir que l’on consomme beaucoup d’eau (en plus de l’eau que l’on ingurgite directement, il en faut pour se laver, nettoyer des légumes, etc.). En ville il est généralement très compliqué de trouver de l’eau de manière naturelle.
Plusieurs solutions existent néanmoins. Si vous avez la chance de vivre sous les toits, vous pouvez essayer de récuperer de l’eau de pluie depuis ceux-ci. Sinon, essayez de vous brancher sur une gouttière.
Dans le pire des cas, il vous faudra vous rendre dans un lieu disposant naturellement d’eau pour vous approvisionner au quotidien. Cela reste la pire des solutions car elle implique de se déplacer au quotidien.
Pensez surtout à disposer de moyens de purification de l’eau. Cela peut être de simples pailles filtrantes, des pastilles de purification, ou alors des méthodes plus artisanales.

10) Ayez un plan B (voir même C, D, E, etc.) ! Même si vous avez tout prévu pour tenir des siècles dans votre appartement, vous devrez peut-être le quitter malgré tout (catastrophe naturelle par exemple). Il est donc important d’avoir des solutions de repli.
Cela peut être aussi bien une maison de campagne que simplement de bénéficier de soutiens (famille, amis, etc.) dans d’autres coins de votre pays, voire même à l’étranger.

BONUS : Formez-vous et entraînez-vous ! En matière de survie, le savoir-faire vaudra toujours mille fois plus que tout le matériel du monde. Partant de ce principe, la meilleure chose que vous pouvez faire est de vous former, d’apprendre de nouveaux savoir-faire, de nouvelles techniques, etc. mais aussi de vous entraîner. Commencez par exemple à vous passer de toute source d’électricité le temps d’un week-end, ou d’eau. Vous allez très vite découvrir vos points faibles et pourrez ainsi les travailler.